Généralités

Le whippet est trompeur : sans en avoir l’air, il est un gai luron plein d’entrain. Toujours partant, rien ne l’arrête. Il peut passer sans difficulté du canapé au champ de course : tout lui plaît, dès l’instant qu’il est avec son maître.

Le caractère égal de ce lévrier, sa grande sensibilité, sa vive intelligence et son affection extrême pour son maître en font un formidable compagnon.

Le whippet n’est pas sourd, inutile d’élever la voix, il est hypersensible, au risque de bouder dans son coin, si on le gronde injustement.

Le whippet n’aboie pas, il n’a pas d’odeur et, grâce à son poil fin et lisse, il s’auto-nettoie spontanément. Que souhaiter de mieux pour un chien d’appartement ? Extrêmement expansif avec sa famille, il est toutefois discret avec les étrangers.
Il n’est pas dominant et accepte volontiers la place qu’on lui donne.

Son corps et son caractère lui offrent d’énormes possibilités : il peut courir très vite et bondir très haut. Il excelle sur les cynodromes et il est le compagnon idéal d’un maître sportif… ou oisif. De plus, il est doté d’une santé de fer : statistiquement, c’est le chien qui a la plus grande longévité… qui l’eût cru ?!

Le whippet avec les autres animaux :
Le whippet n’est pas un solitaire ; il aime la compagnie des autres chiens et notamment des whippets – vitesse oblige – mais il s’adapte très facilement aux chats et s’en fait facilement des compagnons de jeux. Il peut devenir le complice d’un oiseau domestique… Etant donné sa vitesse et son endurance, il est le compagnon rêvé pour les balades à cheval.

Le whippet et les enfants :
Le whippet adore les enfants et recherche leur présence ; joueur, espiègle, câlin, il les séduit facilement, mais sa douceur et sa patience risquent de lui nuire : il serait le « souffre-douleur » plutôt que l’agresseur. Très tendre, il devient vite leur confident et leur protecteur

Le WHIPPET est à la fois charmant et charmeur.

img_0016